10 janvier 2011

Mon coeur pleure...

 

 

Incendie mortel à Cocumont (47) : l'octogénaire périt dans son lit

Trois jeunes ont découvert hier matin une maison en feu. L'habitante, une octogénaire, y est décédée

 Le feu a pris à l'étage de la maison et commençait à s'étendre à la maison mitoyenne. photo E. l.

Le feu a pris à l'étage de la maison et commençait à s'étendre à la maison mitoyenne. photo E. l.

 

 

«On a juste réagi de façon instinctive. Malheureusement, cela n'a pas suffi, une personne a perdu la vie. » Jérôme Bordes, Adrien Faux et Mallory Bouty regardaient hier au petit matin les secours s'activer rue Moustousère, dans le bourg de Cocumont, un peu abasourdis par ce qu'il venait de se passer alors qu'ils rentraient tranquillement de boîte de nuit.

Vers 5 heures, un incendie s'est déclaré dans la chambre du premier étage d'une habitation, en plein centre-ville. Des fumées noires s'échappaient de la fenêtre et commençaient à gagner la maison voisine. au même moment, Mallory, 20 ans, déposait son copain Jérôme devant chez lui. « On a tout de suite vu que la maison, à deux portes de celle de mes parents, était en feu. On a immédiatement appelé les pompiers », racontait Jérôme, 17 ans, élève au lycée Val-de-Garonne et jeune sapeur-pompier à La Réole (33) depuis quatre ans.

Retrouvée dans sa chambre

Une vocation qui a permis au garçon, face à l'incendie qu'il venait de découvrir, d'avoir les bons réflexes. « On a ouvert les volets en bas et cassé une vitre pour voir à l'intérieur s'il y avait des occupants. On n'a pas pu aller bien loin, on a juste sorti la bombonne de gaz pour qu'elle n'explose pas. »

Le drame n'a cependant pas pu être évité. Anne-Georgette Michaut, 89 ans, n'a pas eu la chance de s'en sortir vivante.

Lorsque les pompiers sont parvenus, en progressant dans l'escalier en bois, à l'étage de la vieille demeure, ils ont retrouvé le corps de la dame, calciné sur le lit.

Que s'est-il passé ? Était-il déjà trop tard lorsque les garçons ont donné l'alerte ? « Personne n'a répondu à nos appels dans la maison. On a crié à de nombreuses reprises. Mais il y avait tellement de fumée… », poursuivait Jérôme Bordes, le jeune voisin dont le sang-froid, ainsi que celui de ses camarades, a été salué par les pompiers.

« Je ne la connaissais pas vraiment, je la voyais juste de temps en temps, comme ça, sortir de chez elle… », dit l'adolescent. « C'est une dame qui habitait Cocumont depuis toujours je pense. Certains de ses enfants sont nés ici », développait le maire de la commune, Jean-Luc Armand, appelé sur place en urgence.

Ils n'ont rien entendu

« Hier soir (la veille de l'incendie), elle avait appris que son mari qui était hospitalisé depuis huit jours était sur le point de décéder (1). Je pense que la nouvelle l'a tellement sonnée qu'elle n'a pas pensé à débrancher la couverture chauffante que des proches lui avaient installée à son coucher. Tout bêtement », commentait l'élu. L'enquête, ouverte par la gendarmerie de Marmande, privilégie effectivement la piste du « dysfonctionnement » domestique.

« Un drame qu'on aurait peut-être pu éviter si on avait entendu quelque chose », se demandait hier matin un voisin dans la rue entièrement coupée à la circulation, qui assistait, comme plusieurs autres, au déploiement des moyens des casernes de Cocumont, Marmande et Meilhan-sur-Garonne. « Mais pas un bruit, rien de rien. On n'a même pas entendu les garçons crier pour essayer de sauver la dame. Ce sont les sirènes des pompiers qui nous ont réveillés. »

L'attitude des trois garçons a en revanche certainement permis à la voisine de la maison mitoyenne d'être sauvée. Incommodée par de fortes fumées, la dame âgée de 85 ans a été conduite à l'hôpital de Marmande, dans un état de choc.

Les secours sont restés sur place plusieurs heures pour étouffer le feu des déblais et sécuriser la toiture de la maison, avant de laisser place aux enquêteurs.

(1) La gendarmerie indique qu'Anne-Georgette Michaut n'a pas su que son mari est décédé dans la nuit.

AU REVOIR MARRAINE, AU REVOIR JEAN-PIERRE

 

Posté par FRANCOU47 à 09:54 - Commentaires [11] - Permalien [#]


Commentaires sur Mon coeur pleure...

    Je suis de tout coeur avec toi ma Françou.
    Je t'embrasse bien fort.
    Si tu as besoin de quoi que ce soit je suis là pour toi.

    Posté par biqui, 10 janvier 2011 à 10:29 | | Répondre
  • que c'est triste ...courage à toi ....

    Posté par jane, 10 janvier 2011 à 10:45 | | Répondre
  • toutes mes condoléances milles pensées à vous et votre famille.

    Posté par lily, 10 janvier 2011 à 10:54 | | Répondre
  • Oh quel drame!
    De tout coeur avec toi et les familles respectives.C'est terrible!!!

    Posté par Dame Pimprenelle, 10 janvier 2011 à 10:57 | | Répondre
  • Bien triste nouvelle en effet. Bon courage a vous ainsi qu'à toute la famille

    Posté par titecoco, 10 janvier 2011 à 12:56 | | Répondre
  • je suis desolée , je te presente mes condoleances
    amicalement frifri

    Posté par frifri, 10 janvier 2011 à 18:56 | | Répondre
  • je te présente mes condoléances à toi et ta famille...
    courage
    bizzzoé didine

    Posté par didine, 11 janvier 2011 à 16:33 | | Répondre
  • un drame....

    Posté par stef et sa belet, 13 janvier 2011 à 18:06 | | Répondre
  • de tout coeur avec vous

    Posté par stef et sa belet, 13 janvier 2011 à 18:06 | | Répondre
  • oulala, quel drame effectivement...
    toutes nos pensées...

    Posté par annabelle, 13 janvier 2011 à 18:21 | | Répondre
  • je te fais de gros gros bisous......

    Posté par caro, 17 février 2011 à 20:47 | | Répondre
Nouveau commentaire